Origine de l’Association des Amis du Vieux Havre

Deux de ses anciens présidents, Georges Priem et Philippe Manneville, nous ont expliqué comment s’est fondée cette société savante d’histoire locale en 1920 devenue le Centre Havrais de Recherche Historique, Amis du Vieux Havre en 1984 puis Centre Havrais de Recherche Historique, Amis du Havre et de sa région en 2002. (Appellation actuelle devenue courante : CHRH).

Une première académie havraise n’avait pas survécu à son fondateur François Honorat de Beauvilliers duc de Saint-Aignan gouverneur du Havre-de-Grâce depuis 1664, décédé à Paris en 1687. Il faut attendre 1833 pour que se créée la Société Havraise d’Etudes Diverses (la SHED) dont les membres s’engageaient « à se communiquer réciproquement leurs idées sur la morale, l’instruction publique, le commerce, l’industrie, les sciences et les arts ». L’histoire locale et l’archéologie n’entraient pas dans les objectifs prioritaires des membres fondateurs. Ce manque va être à l’origine d’un regroupement d’adhérents passionnés par ces sujets.

Un journaliste du Petit Havre, Alphonse Petit, lance en juin 1911, l’idée d’exposer dans l’église Saint-Michel d’Ingouville, les collections d’archéologie sommeillant dans les caves du Musée des Beaux-Arts. Mais un autre site l’emporte : le Prieuré de Graville. Parmi certains membres de la SHED dont Laurent Cernières, Paul Hauchecorne, Paul Leroux…l’idée se développe de créer une association spécifique pour réaliser le projet : Les Amis du Vieux Graville. La commune de Graville Sainte-Honorine venant tout juste d’être annexée au Havre, la société voit alors le jour le 14 août 1920 sous le nom Association des Amis du Vieux Havre. Déclaré à la Sous-Préfecture le 28 septembre 1921, le statut est publié au Journal Officiel le 21 octobre suivant. Le premier président est Georges Leroy..

Logo CHRH -  nouvelle  version